Département de géographie et d’histoire — Université Cergy-Pontoise

Département de géographie et d’histoire — Université Cergy-Pontoise

Sites liés

Contacts

UFR Lettres & Sciences Humaines


Site des Chênes II,
33 boulevard du Port F-95011 Cergy-Pontoise cedex

Directeur de l’UFR
Laurent GATINEAU

Directeur du département
géographie et d’histoire
et resp. filière géographie
Antoine BEYER

Resp. de la filière histoire
Agnès TACHIN

Resp. administratif
Lolita BOUILLET

Coordinatrice
Delphine DELARUE
tél. 01 34 25 64 25.

Coordinatrice des Langues Vivantes
Claire CARLES-HUGUET

Responsable des Relations Internationales
Kim NGUYEN

Secrétariats

Filière GEOGRAPHIE

  • LICENCES professionnelles Bureau 100
    Valérie GODICHEAU
    tél. 01 34 25 64 35
    Transport des voyageurs

Filière HISTOIRE

Accueil  :: Cursus  :: Histoire  :: Licence

Structure de la licence

La licence d’histoire à l’UCP

Au sein du Département de Géographie et d’Histoire sont proposés deux grandes « mentions » de Licence SHS : histoire et géographie. Chacune comprend un certain nombre de spécialités, appelées "parcours" (histoire, histoire-géographie, études urbaines, patrimoine, journalisme)
Les 4 premiers semestres de licence SHS « Histoire » ou « Géographie » débouchent aussi naturellement sur trois Licences Professionnelles (LP) intégrées ou non au Département : « Transport de Voyageurs », « Transport de Marchandises » et « Communication et Informatique Appliquées aux Nouvelles Technologies » (axe « Communication et Culture »). Les UE et EC de ces deux parcours de licence sont parfois communs. Pour plus de détails, télécharger l’organigramme de la Licence sur cette même page de notre site.

L’intitulé de la nouvelle licence comprend deux éléments, définis par l’arrêté "licence" du 22 janvier 2014 :

  • le « domaine de formation » (il s’agit d’un regroupement de champs disciplinaires) : « Sciences Humaines et Sociales » (SHS) ;
  • la « mention » : « Histoire » ou « Géographie et aménagement ».

Chaque semestre de formation est organisé sous la forme d’unités d’enseignement (UE). Chaque UE est composée, comme dans le système précédent, d’un ou plusieurs éléments constitutifs (EC).

Dès qu’une UE est déclarée acquise, les crédits qui lui sont attachés le sont également. Le diplôme s’obtient lorsque l’étudiant a acquis toutes les UE d’un des parcours de formation qui y conduit. Pour plus de détail, consulter la rubrique Modalités de contrôle des connaissances, d’évaluation et règles de passage adoptées par l’Université Cergy-Pontoise dans le cadre du LMD.

Pour information : La licence d’histoire et le système LMD

Depuis 2002, les universités françaises ont vécu une « petite révolution » avec l’adaptation de leur offre de formation au système LMD (Licence, Master, Doctorat).

Défini en particulier par deux arrêtés du Journal Officiel (23 et 25 avril 2002), le dispositif LMD (Licence, Master, Doctorat) a pour objectif la création d’un grand espace européen ouvert d’enseignement supérieur afin de rendre plus lisible l’offre de formation de chaque pays européen, de faciliter la mobilité entre les différents systèmes éducatifs, d’homogénéiser les niveaux et d’expliciter les connaissances et aptitudes acquises grâce à un « supplément au diplôme » détaillant le parcours d’un étudiant.

Quel est l’intérêt du LMD pour l’étudiant ?

Dans le cadre de la réforme « LMD » ou « Licence – Master – Doctorat », le système des diplômes se structure (progressivement) en trois niveaux. À chacun de ces niveaux correspond un grade universitaire :

  • 1er niveau : grade de Licence (diplôme délivré après 6 semestres validés) ;
  • 2e niveau : grade de Master (diplôme délivré après 4 semestres validés) ;
  • 3e niveau : grade de Doctorat (diplôme délivré après 6 semestres validés) ;

L’étudiant peut choisir et bâtir son parcours progressivement en fonction de son projet professionnel ou personnel avec des possibilités régulières de faire le point et se réorienter : dans l’esprit des textes, les étudiants sont donc appelés à être plus acteurs de leur formation et de leur parcours.

L’étudiant peut plus facilement valider ses études supérieures faites dans une autre université européenne.

Au lieu d’un titre — et éventuellement d’un bulletin de note —, le diplôme est désormais constitué d’un grade avec une indication du domaine de formation dans lequel il a été préparé, d’une mention, éventuellement, d’une option de spécialisation, et surtout d’un « supplément au diplôme » constitué par une annexe descriptive des compétences acquises par un étudiant (ou validées pour un professionnel). Chaque grade est obtenu par l’accumulation de crédits. Ceux-ci constituent une unité de compte commune des enseignements validés par les étudiants. Ils mesurent la charge de travail totale que nécessite l’acquisition des connaissances et des compétences transmises à l’occasion de ces enseignements.

Les conditions pour acquérir le grade de Licence

Pour acquérir le grade de Licence, il faut avoir accumulé 180 crédits. Le parcours de formation conduisant à ce grade universitaire est organisé en 6 semestres. Chaque semestre représente 30 crédits. Le nombre de crédits associé à chaque enseignement est déterminé par rapport à cette norme. Ce nouveau diplôme de licence qui se prépare en six semestres se substitue au précédent DEUG en deux ans suivi de la licence en un an. Cependant les étudiants qui auront validé les 4 premiers semestres de la nouvelle licence et donc ainsi acquis 120 crédits se verront délivrer un diplôme de DEUG (ce titre universitaire sanctionne dorénavant une étape intermédiaire dans un cycle d’études).

Les conditions pour acquérir le grade de Master

Pour acquérir le grade de Master, il faudra avoir accumulé au total 300 crédits (soit 180 crédits pour obtenir le grade de licence et 120 crédits au-delà de la licence).

Télécharger les documents informatiques liés à cet article.
 Organigramme licences SHS UCP
PDF - 178.4 ko
article mis à jour le 16 mars 2015
xhtml 1.0 strict